Le Pleurote

 

 

 

Histoire

Les pleurotes sont répartis un peu partout dans le monde, dans les régions tant tropicales que tempérées. On en dénombre pas loin d'une cinquantaine de variétés!

Ils poussent généralement sur les arbres, vivants ou morts. Selon les régions, de très nombreuses essences leur servent d’hôtes : érable, frêne, hêtre, chêne, sapin, mélèze, épinette, pin, pruche, eucalyptus, hibiscus, vigne. Il y a même une espèce qui pousse presque exclusivement sur les souches du panicaut, un chardon des prés.

De nombreuses espèces sont comestibles et on n’en connaît aucune qui soit mortelle. Depuis toujours, les pleurotes jouissent d’une excellente réputation comme aliment et, dans certains pays, comme plante médicinale. 

 

Bienfaits

Le pleurote est riche en vitamines du complexe B telles que la B1 (thiamine), la B2 (riboflavine), la B5 (niacine), B6 (pyridoxine), B7 (biotine) et la B12 (cobalamine). Le pleurote constitue ainsi une excellente source d'énergie. Il contient également de l’acide folique, et des vitamines C et D (calciférol). Un quart de la matière sèche est constituée de protéines et contient tous les acides aminés essentiels.

Un approvisionnement adéquat en Vitamines B par l’alimentation est possible en mangeant du poisson, de la viande et des abats. Pour les végétariens et les personnes ayant un niveau élevé d’acide urique ou la goutte, ces aliments riches en purine sont pourtant interdits.

Le pleurote peut donc jouer un important rôle dans l’apport de Vitamine B.

 

Une autre caractéristique importante du pleurote est sa capacité à réduire le taux de lipoprotéines, donc que les taux de cholestérol et de triglycérides dans le sang et le foie baissent eux aussi.

 

Les recherches du Food Research Institute de Prague ont montré que le pleurotus ostreatus soutient la croissance des bactéries pro­biotiques de l’intestin. La production des lactobacilles, des entérocoques et bifidobactéries augmente, ce qui a également un effet positif sur la flore intestinale et le système immunitaire présent dans l’intestin. C’est également un traitement très utile après les antibiotiques.

 

Utilisation

Le pleurote est le compagnon idéal pour toutes les préparations à base d'oeufs et notamment l'omelette, il relèvera agréablement pâtes et riz. Sa texture est ferme et son goût fin et délicat. Comme le shiitaké, on lui coupe le pied qui est un peu trop coriace et on préfère les jeunes champignons plutôt que les gros spécimens. Le pleurote est un champignon fragile, conservez le au frigo dans un récipient ou un sachet papier non hermétique pour qu'il puisse respirer, bannissez les sachets plastiques et consommez le dans les 3 ou 4 jours.

 

Nos pleurotes poussent sur de la paille et du son de blé, du mycélium, issus de l'agriculture biologique.